Collection Elan

Publié le par Editions Bérénice

Vient de paraître à l’enseigne
des éditions Bérénice:
 
L’aube des blessures
de
 Mustafa HAMLAT

 

 

Les Editions BERENICE ont pour vocation de promouvoir la création littéraire contemporaine et, depuis 1995, ont toujours eu à cœur de défendre la Poésie, de permettre à des auteurs de rencontrer un lectorat.

Mustafa HAMLAT vous propose un recueil révolté ; si l’amour n’est jamais loin, il dépeint une société orpheline de ses idéaux et lance un cri étranglé de révolte et de colère.

Nous vous proposons de découvrir ce très beau livre paru en novembre 2011.

 

Nous n’en avons pas fini / De déplorer l’humaine désertion / A l’instant précis où / Le sourire des étoiles défile / Devant nos yeux

Du haut des fenêtres, des falaises / Du plus haut des nuages / S’envolent des adolescents / Bouteilles plombées

Qui traversent le ciel / Jusqu’au fin fond / Des océans / Sans trouver rien / Sur leur chemin

Depuis / Ils vont et viennent / Sans conviction / Au gré des vents / Et des marées

Nous faisons des vœux / Sans voir l’esquisse / De la joie / Figée sur leurs visages

Les lèvres / Au bord de la méprise

Nous n’en avons pas fini / De déplorer l’humaine désertion

A l’instant précis où

La main tendue / Se replie sur le vide

 

 

 

Bon de commande à transmettre accompagné de votre règlement par chèque aux

Editions BERENICE – 11 rue de la Glacière 75013 Paris

 

Nom :………………………………………..Prénom :……………………………...

 

Adresse : …………………………………………………………………………….

 

Code postal :……………………. Ville :…………………………………………….

 

Mail : ………………………………………………………………………………...

Je commande …… exemplaires du livre

L’aube des blessures

de Mustafa HAMLAT

 

soit ….... x 12 euros (port offert)

Le collectif des éd. BERENICE vous remercie chaleureusement de votre soutien !

 

 

Les blessures viennent de lointaines fêlures.

Des « aubes navrantes et de soleils amers ».

La beauté, la laideur, l’art dans toutes ses splendeurs,

à longueur de vie

ouvrent en nous ces blessures

comme par inadvertance.

 

Que viennent enfin les souriantes cicatrices.

 

 

 

Avec un dessin en première de couverture d’Ibara : Hymen de la Vierge

L'Hymen à l'entrée du tabernacle cosmique de chaque femme encore pucelle, a le visage primitif de la Vierge ou celui de la grande Déesse Mère imaginé par toutes les civilisations depuis le paléolithique jusqu'à nos jours... Ibara.

Dessin de Henri IBARA, ARTISTE PEINTRE, www.ibara.fr

 

 

 

 

Découvrez la suite en commandant le livre avec votre règlement (port offert) aux :

 

Editions Bérénice

11 rue de la Glacière

75013 Paris

 

editions.berenice@gmail.com

 

tél. : 09 52 98 13 49

fax : 09 57 98 13 49

 

Publié dans Collection Elan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article