P.Maubé : un auteur saint-germanois

Publié le par Editions Bérénice

pierre maubéPierre Maubé            

Le dernier loup

Éditions Bérénice (11, rue de la Glacière 75013 Paris), septembre 2010

160 pages, 12 €

ISBN 978-2-911232-88-6

 

Préface de Bruno Doucey

 

 

 

Signature le samedi 6 novembre, à partir de 14 h 30

Librairie L’Univers du Livre,   1  rue de Pologne  
78100   Saint-Germain-en-Laye

En savoir plus :

http://editions.berenice.over-blog.com/

http://editions.berenice.over-blog.com/article-le-dernier-loup-58503124.html

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=poetheque&page=14

http://ame.hautetfort.com/archive/2010/02/17/lire-et-sentir.html

 

UN AUTEUR SAINT-GERMANOIS

 

Saint-germanois depuis 1986, bibliothécaire dans une université parisienne, poète et nouvelliste traduit en plusieurs langues, Pierre Maubé publie aujourd’hui son douzième livre aux éditions Bérénice (Paris). Le dernier loup est un recueil de « récits-poèmes », autrement dit de poèmes en prose, de récits très courts dont le vocabulaire et la musicalité complètent, orientent et parfois contredisent l’anecdote racontée. Le son ici complète le sens. Le rythme et les sonorités de ces récits leur donnent une signification supplémentaire.

 

Le poème en prose est un art délicat. Narration musicale, à la frontière de la prose et de la poésie, il fut jadis illustré par Aloysius Bertrand, Baudelaire, Pierre Louÿs, Catulle Mendès, Pierre Jean Jouve, Marcel Béalu, Louis Guillaume ou René Char. Pierre Maubé s’inscrit dans cette tradition mais en rejette les tentations de préciosité et d’ésotérisme. Il a voulu, bien au contraire, écrire des récits les plus clairs, les plus limpides possibles, lisibles au premier degré, comme des reportages ou des confidences.

 

En effet, les thèmes abordés dans Le dernier loup sont très divers. Ce sont d’abord de vivantes évocations historiques : villages médiévaux, aristocratie italienne de la Renaissance, enfance de Victor Hugo, rencontre possible entre Freud (jeune médecin viennois en stage à Paris) et un enfant nommé Marcel Proust, mort du dernier loup des Pyrénées, … Ces voyages dans le temps sont suivis de confidences plus intimes, de confessions chuchotées, d’aveux suggérés avec beaucoup de sensibilité et pudeur : anecdotes familiales, rencontres amicales ou amoureuses, pratique de l’écriture – avec quelquefois, comme en contrepoint, des dialogues ironiques ou tendres.

 

Comme l’écrit dans sa préface Bruno Doucey, écrivain et éditeur, ancien Directeur littéraire des éditions Seghers : « Ce livre est une invitation au voyage, à d’innombrables voyages, dans l’épaisseur du temps comme dans les secrets de la mémoire. »  

 

Pierre Maubé signera son livre le samedi 6 novembre à partir de 14 heures 30, à la librairie saint-germanoise L’Univers du Livre (1, rue de Pologne).

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article